Erykah Badu : Live Report Lyon 29 Juillet 2011


J’étais donc au concert d’ERYKAH BADU ce vendredi 29 juillet aux nuits de fourvière à Lyon.  Je vais tenter de vous faire part de mes impressions sur cette soirée fantastique en compagnie de Miss Badu ! 

Comme chaque année, j’attends la programmation du festival des Nuits de Fourvières. Lorsque j’ai apperçu son nom, je n’y croyais pas. Dès l’ouverture du guichet, je me suis precipitée afin d’être sûre d’avoir ma place !
Cette femme est à mes yeux une légende vivante. Je ne pouvais pas la louper alors qu’elle passait ici à Lyon. C’était aussi son unique date en France cette année.

J’ai effectivement attendu quelques mois ce concert. Le 29 juillet est arrivé, j’ai fait une sorte de « remise à niveau » en réécoutant mes chansons préférées, celles qui ont marqués mon enfance et mon adolescence.
Avant l’apparition de la Queen, un DJ nous chauffe avec des tubes de Michael Jackson ou de Bob Marley… Moment plaisant certes, mais nous sommes tout de même venus pour BADU ! Une partie du public siffle et crie pour appeler celle-ci.
Enfin, les musiciens s’installent. Je remarque une formation de musiciens plutôt prestigieuse composée d’une flûte traversière, de deux batteurs, un bassiste et un guitariste, quatre choristes [Merci Marc Antoine Bidon ;)]. Nous sommes plongés dans le noir et les choristes débutent les vocalises : une quinzaine de minutes à nous cuisiner à petit feu sous des airs lyriques « Baduistes ». Quand va-t-elle arriver ? Par où va-t-elle faire son apparition ? Chaque mouvements de rideaux ou de lueurs venant des backstages crée de l’enthousiasme et de l’impatience dans le public. Nous ne désespérons guère et patientons…
Miss BADU arrive par le centre en descendant trois marches installées sur la scène. Je suis bouche bée avant même qu’elle n’ait eu à ouvrir la sienne. Je voulais aussi savoir pour quel look elle allait opter ce soir. Nous avons l’habitude de la voir avec des looks excentriques, originaux. C’était une tenue très colorée, comme à son habitude. Du vernis bleu sur la main droite, du rouge sur la gauche. C’était bien elle, un manteau vintage et le chapeau Fedora qu’on voit souvent sur sa tête !
Dès le premier son qui émane d’elle, nous étions tous impressionnés. Sa voix lascive et envoûtante faisait frémir et vibrer entièrement le théâtre gallo-romain de Fourvière !  Je me demandais si elle était humaine. Elle m’a époustouflée !
Toujours la même, un peu rebelle en interprétant The Healer : Hip-Hop is bigger Than Government !
Elle a su nous captiver ! Sa puissante voix   y était pour beaucoup.

Il est vrai qu’il y a eu des moments très axés « Neo-soul » qui peuvent être ennuyeux ou moins excitants pour certains. Mais j’aime beaucoup ces passages, qui en sont au final une de ses spécificités. J’étais donc totalement aux anges !

Je m’attendais à ce qu’elle fasse la promo de ses derniers albums, notamment New Amerykah part I & II. Voilà pourquoi j’ai eu une grosse surprise lorsqu’elle a choisi d’interprêter les morceaux les plus mythiques, à mon sens, ceux qui me tenaient le plus à coeur (Love of My life, On & On, Tyrone, AppleTree, Out My Mind Just In Time…) .  C’est ERYKAH BADU ! Ce sont les morceaux qui ont sonnés dans mon esprit durant des milliers d’heures ! Elle a mis le feu sur scène en traînant sur une quinzaine de minutes par morceaux. Ça m’a plu ! J’avoue être une assez grande fan du travail d’Erykah Badu donc vous n’avez pas sous les yeux un avis objectif de la soirée du 29 Juillet ! 😉

J’ai vraiment réalisé d’avoir vécu ce moment en rentrant chez moi. Je peux vous dire qu’elle valait le déplacement. La voix de notre Honey nous a totalement enchanté. J’ai vécu un moment formidable.

Je peux mourir maintenant que j’ai vu ERYKAH BADU en live !!!

C’est réellement une chanteuse pleine de talent aux styles multiples, très ouverte sur la modernité et les nouvelles technologies instrumentales (MPC, samplers,…).  Entre voix et technique, cette légende de la Nu Soul m’impressionne complètement au point même que je me demandais si elle était réelle ou non !

Peu importe le type de public, je pense que n’importe qui aurait apprecié vivre ça. Entre Hip-Hop, Soul, Jazz, Gospel et R’n’B,  notre show lady ne s’est pas moqué de nous !  Sa voix résonnant dans cet endroit magnifique était angélique. Son humour enfantin et sa joie de vivre m’ont particulièrement amusée, elle jouait avec nous et donnait l’air de prendre du bon temps. Elle a su tous nous mettre d’accord. C’était un excellent moment, je suis très heureuse d’avoir pu vous rapporter tout ça.

N’hésitez vraiment pas à aller la voir si un jour l’occasion se présente. C’était un moment inoubliable musicalement pour moi. C’était merveilleux. Erykah est très énergique et totalement artiste !

 


Commentaires (2)

  1. solsitaa

    slt. super contente de trouver qq qui parle du concert.
    c’est impressionnant…tout ce que tu as écrit c’est exactement ce que je pense d’elle.
    j’etais aussi au concert (côté gauche de la scène au deuxième rang dans la fosse) et j’en suis encore pas remise. Comme toi j’ai vécu sa venue à Lyon comme qq chose de presque irréelle. En fait je pensais pas qu’elle puisse venir un jour à Lyon . Du coup l’année dernière j’avais cassé ma tirelire pour la voir à l ‘Olympia à Paris (juillet 2010) et je n’avais pas été déçue.
    Pour le concert de Lyon je reste un petit peu sur ma fin car elle a écourté le show . Déjà qu on s on pressé SLY pour finir la première partie (j’ai bcp aimé SLY d’ailleurs très bonne 1er partie) et mme chose pour ERYKAH (à un moment du concert un mec de son staff lui a demandé d’arrêter juste avant minuit) Du coup elle nous a annoncé la dernière chanson (en fait elle en a rajouté une après) mais bref il manque environ une demi heure de show et j’aurais bien aimé avec Window seat ou Gone baby, don’t be long. Dommage !!! Il faut donc que je la revois.
    amitié sabrina

    Répondre

Répondre à Erykah Badu : Live Report Lyon 29 Juillet 2011 – HanaGroov Annuler la réponse