Interview Diggin’ chez Betino’s de Sly Johnson par DJ Ness Afro.


Nous avons rencontré Sly chez le disquaire Betino’s pour une interview intimiste à l’occasion de son nouvel album ‘55.4’ qui sort le 20 avril chez BBE.
Ce 5e opus solo en comptant TAGi & Steven Beatberg est probablement le meilleur projet jamais réalisé par Sly The Mic Buddah.
On pourrait jurer que J Dilla ou James Poyser ont été impliqué dans cette production, il suffit d’écouter « B.M.L. (Introduction) & Be My Lady (It’s Been Too Long) ».ou « Trust Me » pour ressentir le talent unique de ce producteur, Beat Maker et chanteur français.
Originaire de Montrouge à Paris Sylvère Johnson (Sly Johnson) est un artiste complet et incontournable de la scène hip-hop, soul et de jazz, à la fois en tant qu’artiste solo et en tant que membre du super-groupe SAIAN SUPA CREW pendant plus de dix ans, où il était connu sous le nom de Sly The Mic Buddah.
Lorsque le crew s’est séparé en 2007, Sly à débuté une carrière impressionnante, sortant des albums sur Blue Note ou encore Heavenly Sweetness.
Les collaborations et les rencontres se multiplient avec Larry Gold, Roddy Rod, T3 & Elzhi de Slum Village, Georgia Ann Muldrow, Dudley Perkins, FINALE, Erik Truffaz, le légendaire rappeur français Oxmo Puccino ou encore les mythiques Marseillais d’ IAM.
Écrit et enregistré pendant les premiers lockdowns du COVID entre mars et mai 2020, le quatrième album de Sly Johnson mêle Soul et Hip Hop, jumelant des arrangements vocaux rappelant Prince et D’Angelo avec des beats magiques et des accords jazzy. L’essentiel de la production musical est réalisé par Sly Johnson lui-même, il est accompagné à la basse par Laurent Salzard, à la guitare de Ralph Lavital et Anthony Jambon, aux claviers de Nicholas Vella et Laurent Coulondre et par la voix envoûtante de Jona Oak.
L’aventure BBE commence réellement des son étroite collaboration avec le très grand producteur DJ centrafricain, Boddhi Satva…

Pour plus d’informations :

– Facebook ici

– Instagram ici

– Bandcamp ici

– Booking ici


Laisser un commentaire